Prix Pasquier Grenier

Le Prix Pasquier Grenier récompense chaque année la restauration d'un édifice ancien de l'intra-muros de Tournai qui mérite d'être mise en exergue par sa qualité et/ou ses particularités. L'objectif étant d'encourager les propriétaires à préserver ou à réaménager leur bien dans le respect de son histoire.

Le bien doit se situer intra-muros. C'est surtout la façade du bâtiment, accessible à tous, qui est examinée. Le choix du lauréat s'opère selon les critères principaux suivants:

  • la qualité de la restauration
  • la qualité des couleurs
  • les matériaux utilisés
  • l'harmonie avec son environnement

Toute candidature peut être introduite à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou sur support papier chez le président de l'ASBL Pasquier Grenier ; le dossier présentera brièvement les motivations du ou des propriétaires, les travaux réalisés, sans oublier le nom de l'architecte et des entreprises ayant ouvré sur le chantier, et sera accompagné de photos avant et après restauration.

Les dossiers pour l'attribution du prix 2017 doivent être rentrés pour le 1° décembre 2017.

    Liste des Prix Pasquier Grenier
pdf 1984 quai Taille-Pierres 22 : voir bulletin n° 18 (1984)
pdf 1986 rue des Récollets 26 : voir bulletin n° 22 (1986)
  1987 rue des Augustins 53 : voir bulletin n° 26 (1988)
  1988 rue du Floc-à-Brebis 13 : voir bulletin n° 29 (1989)
  1989 rue de la Ture 29 : voir bulletin n° 30 (1990)
  1990 rue du Château 33 : voir bulletin n° 35 (1991)
  1991 rue Haigne 27 : voir bulletin n° 34 (1992)
  1992 rue Saint-Jacques 17 : voir bulletin n° 35 (1993)
  1993 rues des Corriers 22 et de l'Ecorcherie (porche) : voir bulletin n° 36 (1994)
  1994 quai Marché-au-Poisson 18 : voir bulletin n° 40 (1995)
  1995 rue Saint-Jacques 9 : voir bulletin n° 45 (1996)
  1996 rue du Ballon 16-18 : voir bulletin n° 48 (1997)
  1997 rue Sainte-Catherine 30 et rue du Palais Saint-Jacques 5 : —
  1998 rue Roc-Saint-Nicaise 19 et rue du Louvre 1-3 / rue Piquet : voir bulletin n° 56 (1999), p. 3-10
  1999 rue Sainte-Catherine 25 et rue des Jésuites 19 : voir bulletin n° 60 (2000)
  2000 place Victor Carbonnelle 5 : voir bulletin n° 64 (2001)
  2001 rue des Récollets 4 et rue des Corriers 50 : voir bulletin n° 68 (2002)
  2002 rue Saint-Piat 1 : voir bulletin n° 72 (2003)
  2003 quai Vifquin 19 : voir bulletin n° 76 (2004)
  2004 rue Dame Odile 4 : voir bulletin n° 81 (2005)
  2005 rue des Puits l'Eau 9-11 : voir bulletin n° 84 (2006)
  2006 rue de la Cordonnerie 2 : voir bulletin n° 88 (2007)
  2007 rue des Augustins 27-29 : voir bulletin n° 92 (2008)
  2008 rue de la Madeleine 17 : voir bulletin n° 96 (2009)
  2009 avenue Van Cutsem 28 et 29 deux maisons Art Nouveau, érigées en 1904 sur les plans des Frères Strauven, rénovées par le Logis tournaisien
  2010 1er prix quai Notre-Dame maisons Louis XIV érigées en 1680 – 1685
2e prix angle de la rue Roc Saint-Nicaise (n°15) et de la rue Jean Noté maison de style Louis XIV fin du XVIIe s.
  2011 rue des Cloches 4
pdf 2012 rue de l'Hôpital Notre-Dame , la maison « Aux scènes bibliques »
  2013 rue des Croisiers 1, l'ancien presbytère de l'église Saint-Jean-Baptiste 1765 style tournaisien
 pdf 2014 Pour l'intra muros : boulevard des Déportés 36 maison Art nouveau de l'architecte Strauven
Pour l'extra muros : la ferme Beauregard à Froyennes, appelée La petite fabriek (XVIIIe, XIXe et XXIe siècles)
  2015 boulevard Léopold : le bâtiment néogothique de l’institut Don Bosco (l’orphelinat « Oratoire Saint-Charles » - 1895)
pdf 2016 rue de l'Hôpital Notre-Dame, 7 : maison louisquatorzienne
conservatoire de musique de Tournai : bâtiment néoclassique

 

 

Prix Pasquier Grenier 2016


Le Conservatoire de musique et rue de l’Hôpital Notre-Dame, 7

Chaque année depuis plus de quarante ans, Pasquier Grenier récompense une restauration remarquable d’un immeuble situé à Tournai. La valorisation du patrimoine de Tournai est en effet un enjeu majeur pour le développement économique, culturel et social de la ville.

Le 7 février 2017, deux prix ex-aequo ont été décernés, l’un pour une restauration publique, le Conservatoire de musique, l’autre pour une restauration privée, une maison louisquatorzienne de la rue de l’Hôpital Notre-Dame. Après les discours d’usage, une sympathique réception se tenait dans les locaux du Conservatoire.

Rue de l'Hôpital Notre-Dame 7    Conservatoire de musique de Tournai 

Lire la suite...

Prix Pasquier Grenier 2015

La traditionnelle remise du prix Pasquier Grenier s’est déroulée le mardi 23 février dans la chapelle d’inspiration néogothique de l’école Don Bosco devant une assemblée venue en nombre.
Le prix a été décerné pour le bâtiment néogothique de l’institut Don Bosco au Boulevard Léopold. Il a été construit entre 1868 et 1870 par l’architecte Justin Bruyenne, élève de Bruno Renard, à l’initiative des frères Jules et Henri Desclée, propriétaires du terrain libéré suite au démantèlement de la muraille d’enceinte à cet emplacement.

prix Pasquier Grenier 2015
A la fin des années 1880, Melle Colette Verdure, dame de bien de Tournai, souhaite ouvrir un orphelinat et le confier aux Salésiens de Don Bosco. Après diverses tractations, les dons offerts à l’Evêché au nom de son frère Charles, riche industriel décédé sans héritier, sont gérés par Jules et Henri Desclée et permettent l’inauguration en 1895 de l’orphelinat dénommé « Oratoire Saint-Charles ».
La lourde rénovation actuelle est le fruit d’un travail mené à bien grâce à la coordination de l’entreprise générale Vincent Lucas, ancien élève de la section construction. M. Lucas a fait appel à divers corps de métier de la région qui sont des anciens élèves de l’institut Don Bosco pour la plupart.
Les travaux ont duré trois ans (2012-2015). La volonté et le soin du propriétaire et de l’entrepreneur à conserver les matériaux anciens tout en s’adaptant aux contraintes dues à la destination des locaux sont clairement perceptibles.
C’était un fameux défi de respecter les mesures de sécurité imposées (construction d’un ascenseur greffé sur la façade donnant sur la cour et remplacement du plancher en bois par des poutrelles métalliques, hourdis et béton) ainsi que d’être performant quant à l’isolation : l’entièreté des murs a été isolée en les doublant par l’intérieur.
Dans le respect du bâti ancien, il a été décidé de démonter, nettoyer et remonter ou reconstruire à l’identique de nombreux éléments, dont les charpentes, la couverture, le mur de clôture ainsi que l’escalier intérieur.
Les voûtes intérieures ont été conservées et les imposantes façades en briques ont été nettoyées et rejointoyées à la chaux. Une girouette contemporaine a été posée à la pointe du clocheton et reprend l’emblème de la Congrégation des Salésiens, dont la communauté était présente à l’école jusqu’en 2009. Cet emblème est également visible sur les grilles du parking.

Prix Pasquier Grenier 2014

A titre exceptionnel, cette année, l'association a remis deux prix :

Un prix extra muros qui vient récompenser le travail accompli pour la ferme de beauregard, ou désormais la petite fabriek.

La ferme de Beauregard à Froyennes (La petite Fabriek) - Prix Pasquier Grenier 2014photo Claude Willemyns

Son actuel propriétaire, la famille DECOSTER nous vient de la région de Courtrai. Celle-ci a transformée de fond en comble cette ferme du 17ème siècle, anciennement adossée au château de Froyennes tout proche, pour y accueillir un centre culturel ouvert à la fois sur les cultures du nord et du sud du pays !

Cette heureuse mixité, nous la retrouvons aussi dans un autre registre dans les choix de reconstruction qui ont été adoptés par les maîtres d'ouvrage et leur architecte Monsieur Stéphane MEYRANT :

Vous aurez tous été frappés par l'heureux contraste qu'offre les bâtiments anciens de la ferme et l'aile de style contemporain qui s'harmonisent avec bonheur.

Ce parti pris d'un mariage entre l'ancien et le contemporain est exemplaire de ce qu'il faudrait faire lorsque l'on intervient dans un milieu patrimonial ancien et qu'un manque doit être comblé.

Lire la suite...

Prix Pasquier Grenier 2013

Le prix 2013 a été décerné à l'ancienne cure de Saint Jean située rue des Croisiers, 1, à l'angle de la rue de la Galterie-St-Jean, propriété de M. Thierry et de Mme Aline Carbonnelle. D'une valeur de 625 euros, il a été gracieusement offert par la Confédération de la Construction du Hainaut qui soutient notre association dans le cadre de cette remise de prix.

Cet ancien presbytère de style tournaisien présente une ample façade du XVIIIème siècle en briques rejointoyées enduites d'un badigeon à la chaux. L'angle à pan coupé de la façade est marqué d'un chaînage alterné briques et pierres de Tournai. La façade latérale comporte deux travées semblables mais postiches.

La bâtière de tuiles plates épaisses est ponctuée de trois lucarnes à croupe. Il n'existait qu'une lucarne avant la rénovation mais la restauration de la charpente a mis au jour les traces de deux autres lucarnes préexistantes, ce qui a permis de les réhabiliter comme à l'origine.
La corniche à mutules bordant la bâtière a été entièrement reconstituée.

Cure st Jean Tournai

Prix Pasquier Grenier 2012

Prix Pasquier Grenier 2012 - Aux Scènes BibliquesLe prix Pasquier Grenier 2012 est attribué à la maison « Aux scènes bibliques » rue de l'Hôpital Notre-Dame (style Louis XIV) – façades restaurées dans le cadre de l'aménagement du quartier dit cathédrale.

 

Discours de Mr. Benjamin Brotcorne lors de la remise du prix Pasquier Grenier 2012

Le 27 février 2013 Espace Wallonie Picarde à Kain

Madame la député fédérale,
Monsieur le député provincial,
Monsieur le Bourgmestre,
Mesdames et Messieurs les Echevins,
Mesdames et Messieurs les conseillers communaux,
Messieurs les directeur et présidents de la confédération de la construction du Hainaut,
Mesdames Mesdemoiselles Messieurs,
Chers amis.

J'ai le grand plaisir de vous retrouver dans ce cadre inédit de l'Espace Wallonie Picarde pour la remise du prix Pasquier Grenier. Comme chaque année, notre association décerne son prix à la rénovation la plus méritante d'un immeuble situé dans l'intra-muros tournaisien. Par ce prix, notre association poursuit les mêmes objectifs depuis presque 40 ans déjà, à savoir la sauvegarde et la promotion du patrimoine architectural de Tournai, un des plus riches de Wallonie. Je remercie d'emblée la confédération de la construction du Hainaut installée en ces murs, et son président pour leur soutien offert cette année lequel a permis le financement du prix Pasquier Grenier 2012. Mes remerciements vont également aux membres du conseil d'administration qui ont contribué efficacement à l'organisation de cette manifestation, et particulièrement Philippe Buterne, Benoît Dochy et Michel-Amand Jacques.

Lire la suite...

Prix Pasquier Grenier 2011

 

Tournai, Rue des Cloches,4 - Prix Pasquier Grenier 2011Le prix Pasquier-Grenier qui récompense une sauvegarde et une remise en valeur de notre Patrimoine intra-muros , cette année a récompensé une réalisation modeste mais de grande qualité, véritable sauvetage d’une habitation  défigurée sise  4 rue des Cloches.

Les façades rénovées avec soin, les baies qui ont retrouvé leurs dimensions, les châssis, la corniche à corbeaux et une remarquable remise en valeur des pignons latéraux en bois de cèdre.

Les propriétaires , Mr et Mme MEUNIER, aidés par leur architecte P.Wagnon et les entreprises Destrebecq et  Moerman ont réalisé une véritable résurrection de cette habitation témoin de notre Patrimoine avec un souci particulièrement scrupuleux de respecter le style originel tournaisien du XVIIIème et qui , de ce fait, participe à la revalorisation de la rue.

Si cette réalisation de qualité n’est pas aussi impressionnante que celles d’autres années, elle en souligne néanmoins la pertinence du prix attribué.

 

Cliquez "Lire la suite" pour voir le reportage photos.

Lire la suite...

Prix Pasquier Grenier 1986

Rue des Récollets, 26

C'est le lundi 21 avril 1986 que notre présidente, Madame Claire Willaumez, a remis à la famille Dechaux le 'prix de 25.000 francs de la Fondation Pasquier Grenier pour la renovation du n 26- de la rue des Récollets.
Lorsqu'ils achetèrent, en 1983, la maison située au n 26 de la rue des Recollets à Tournai, Brigitte et Henri-Bernard Dechaux n'avaient pas froid aux yeux.
Construite en 1733, la maison avait subi l'usure du temps, et les aménagements de divers propriétaires.

 

La suite de la présentation dans un extrait du bulletin Pasquier Grenier numéro 22.

 

Prix Pasquier Grenier 1984

1984  quai taille Pierres 22Quai Taille-Pierres, n° 22 style traditionnel - milieu du XVIIe s.


1982, une vieille bâtisse abandonnée depuis plus de 10 ans. Une étrange façade carrée, cachée sous d’épaisses couches de chaux...
Nous franchissons la vieille porte et c’est la désolation d ’un immeuble déserté qui, hiver après hiver, prend l’eau de toute part : plafonds  effondrés, murs suintant d'humidité, le tout plongé dans une âcre odeur de moisissure. Un obscur couloir de 20 mètres longe le mitoyen et nous conduit à un petit escalier qui grimpe vers l ’étage en masquant partiellement la porte du petit jardin...

 

La suite de la présentation dans un extrait du bulletin Pasquier Grenier numéro 18.